Pixoplastie

2011 - 2017
Dans mon travail personnel, j'ai toujours cherché plus à exprimer une émotion relative à un sujet donné, que de simplement le documenter. J'ai utilisé pour cela d'abord la gomme bichromatée puis le numérique grâce au développement de l'informatique qui m'a permis de confectionner mes outils de "pixoplastie".
L'image photographique d'origine sert de matrice à une étude de son ou de ses évocations. L'image numérisée est déstructurée, ses constituants originaux, les pixels, me fournissent une matière aussi malléable que de la glaise.
Chaque image ainsi obtenue est une expression issue de son sujet et des pixels qui la composent, disposés autrement.
Mon but n'est pas de déformer une image ou de faire des effets, mon désir est d'utiliser les éléments qui la composent pour explorer la potentialité de son contenu afin de me faire découvrir un autre univers.

 
________